vendredi 19 avril 2024 22:42

03 juillet - Rio de Janeiro - Lula régularise la situation de dizaines de milliers d'immigrés illégaux

vendredi, 03 juillet 2009
Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a promulgué jeudi une loi régularisant la situation de dizaines de milliers d'immigrés illégaux et a fustigé le durcissement des politiques d'immigration dans les pays riches.

Il a aussi à nouveau rejeté la responsabilité de la crise mondiale sur "les hommes aux yeux bleus", une formule lancée lors de la visite à Brasilia en mars du Premier ministre britannique Gordon Brown et qui avait provoqué une polémique. Ses conseillers avaient ensuite expliqué qu'il s'agissait d'une "métaphore".

"La faute de la crise provoquée par les hommes aux yeux bleus ne doit pas retomber sur les noirs, les indiens et les pauvres du monde", a dit Lula dans un discours à Brasilia.

Il s'en est pris aussi une nouvelle fois aux pays européens --sans les citer-- qui ont durci les conditions d'accueil et de renvoi des immigrés, les qualifiant d'"injustes".

"A nos yeux, la répression, la discrimination et l'intolérance ne s'attaquent pas à la racine du problème", a-t-il dit.

"L'immigration irrégulière est une question humanitaire qui ne peut pas être confondue avec la criminalité", a ajouté le président brésilien qui portait des vêtements traditionnels de Bolivie et du Paraguay, deux pays dont sont originaires de nombreux immigrants au Brésil.

La loi promulguée par Lula prévoit que tous les étrangers en situation irrégulière entrés au Brésil avant février dernier pourront obtenir un permis de résidence provisoire de deux ans, qui deviendra ensuite permanent.

Cela leur donnera le droit au travail, à l'éducation et à la santé publique.

Le ministère de la Justice a chiffré à quelque 60.000 personnes les étrangers en situation irrégulière mais des organismes sociaux estiment qu'ils pourraient être 200.000, venant principalement d'Amérique latine et de Chine.  AFP

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Google+ Google+