dimanche 21 juillet 2024 07:45

Communiqué du 28 mai 2009

mardi, 26 mai 2009

Vieillir dans l'immigration

Quel statut et quelle prise en charge des Marocains vieillissants ?

Casablanca, Hôtel Farah Golden Tulip, 30 - 31 mai 2009

Séminaire organisé en partenariat avec

L'Observatoire Gérontologique des Migrations en France

Migration et développement

Association des retraités marocains de France

Association des mineurs marocains du Nord-Pas-de-Calais

Association Les Chibanis, France

Café social Ayyem Zamen, France

El Ghorba, France

Association Solid, Pays-Bas

Le Salon des Marocains âgés (MOS), Pays-Bas

Association des Marocains âgés de Tilburg, Pays-Bas

Association des Marocains retraités de l'étranger

Association des Anciens Travailleurs de Renault-Billancourt de l'Ile Seguin

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) organise les 30 et 31 mai 2009, en partenariat avec une douzaine d'associations de migrants marocains âgés résidant à l'étranger, un séminaire international à Casablanca intitulé « Vieillir dans l'immigration : quel statut et quelle prise en charge des marocains vieillissants? ».

Institution qui a pour mission principale d'élaborer des avis et recommandations sur les enjeux de l'émigration et convaincu de l'importance de la question du vieillissement des Marocains à l'étranger, le CCME a mis en place un programme de réflexion qui doit aboutir à des préconisations concrètes. Ce séminaire en est un des temps forts.

La problématique de la prise en charge des migrants marocains âgés constitue d'ores et déjà un véritable enjeu et un défi tant pour les sociétés de résidence que pour la société marocaine et un réel enjeu de politique publique. Considérant le vieillissement progressif de dizaines de milliers de migrants marocains, le phénomène ne peut que s'amplifier.

Compte tenu des contextes souvent difficiles dans lesquels les migrants retraités ont passé leur vie professionnelle, leur situation se caractérise souvent par une grande précarité. Les systèmes de protection dont ils peuvent bénéficier sont loin d'être harmonisés et de fortes disparités existent entre pays. L'accès aux droits est soumis à de nombreux aléas.

Ce séminaire rassemblera des chercheurs, des institutions publiques et des associations et de spécialistes de la question de la retraite, venant de six pays d'immigration (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas) et du Maroc même. Il comptera également la présence de plusieurs ministres marocains, M. Jamal Rhmani, Ministre de l'emploi et de la formation professionnelle, M. Mohamed Ameur, Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger et Mme Nouzha Skalli, Ministre du développement social, de la famille et de la solidarité.

Cette rencontre a pour objet de faire un état des lieux sur cette réalité sociale, de confronter les pratiques, et de proposer les premiers éléments d'une politique publique cohérente en vue d'une meilleure prise en charge des migrants âgés en cohérence avec une politique publique de droit commun.

Un hommage sera rendu à ces pionniers de l'émigration par la présentation en marge du séminaire de deux expositions photographiques : « Cela commence par ... vieillesse de travailleurs immigrés » de l'artiste Philippe Brault à la Scala à Casablanca et celle de Leila Bousnina «  125 fg du temple » à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat.

 

 

Contact :

Sylvie Tailliez

06 61 30 78 54

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Télécharger le communiqué - Version bilingue français et arabe

 

 

 

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Google+ Google+