samedi 20 juillet 2024 08:50

Communiqué de presse : Expositions photographiques "Vieillesse de travailleurs immigrés"

mardi, 26 mai 2009

 Expositions photographiques

« Cela commence par ... vieillesse de travailleurs immigrés, France 1994-1997 » de Philippe Brault à la Scala à Casablanca, du 29 mai au 5 juin 2009

«  125 fbg du Temple » de Leila Bousnina à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat, du 29 mai au 5 juin 2009

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) accueille deux expositions photographiques en marge du séminaire international qu'il organise les 30 et 31 mai 2009 à Casablanca sur le thème: « Vieillir dans l'immigration : quel statut et quelle prise en charge des marocains vieillissants? ».

Un hommage sera rendu à ces pionniers de l'émigration par la présentation de deux expositions photographiques : « Cela commence par ... vieillesse de travailleurs immigrés, France 1994-1997 » de Philippe Brault à Casablanca et celle de Leila Bousnina « 125 fbg du Temple » à Rabat.

Composé d'une vingtaine de photographies, l'exposition « Cela commence par... » est le fruit d'un travail de plusieurs années qui a abouti à la publication d'un livre en 1997 aux éditions Actes Sud. Cet ouvrage dévoile la vieillesse des travailleurs immigrés en France entre 1994 et 1997 à travers d'une part, le zoom de Philippe Brault et d'autre part, le texte de l'écrivain Christophe Gallaz. L'exposition est ouverte au public à la Scala à Casablanca, du 29 mai au 5 juin 2009.

«125 rue du fbg du Temple», ce n'est pas seulement le nom que porte ce travail réalisé par la photographe d'origine marocaine Leila Bousnina ; c'est avant tout le lieu d'un ancien hôtel meublé insalubre où logeaient, jusqu'en 2003, de vieux retraités maghrébins. Dans ce lieu vivaient il y a quelques années encore d'anciens travailleurs immigrés natifs du Maghreb, à la retraite ou en préretraite, ainsi que des travailleurs célibataires. Ces vingt photos d'immigrés sont accompagnées de paroles simples, quelques mots laconiques pour dire l'exil, la lassitude, la perte des origines, la dureté des conditions de vie. Ce véritable reportage de fond sur la mémoire des travailleurs immigrés maghrébins de France et sur la condition du logement en plein Paris sera exposé à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc à Rabat, du 29 mai au 5 juin 2009.

Pour mémoire, le séminaire organisé par le CCME, et auxquelles sont associées ces deux expositions, rassemblera, du 30 au 31 mai 2009 à l'hôtel Farah Golden Tulip de Casablanca, des institutions publiques, des associations, des chercheurs et des spécialistes de la question de la retraite, venant de six pays d'immigration (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas) et du Maroc même. Seront également présents plusieurs ministres marocains : M. Jamal Rhmani, Ministre de l'emploi et de la formation professionnelle, M. Mohamed Ameur, Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la communauté marocaine résidant à l'étranger et Mme Nouzha Skalli, Ministre du développement social, de la famille et de la solidarité.

 Télécharger le communiqué

 

Google+ Google+