mercredi 24 juillet 2024 22:23

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Le Paraguay salue la politique migratoire du Maroc

La chambre des députés paraguayenne a salué la politique migratoire du Maroc ainsi que l'initiative visant l'insertion économique et sociale des migrants en situation irrégulière.

Le Paraguay "soutient l’initiative du Royaume du Maroc concernant sa politique migratoire visant l’insertion des migrants en situation irrégulière au sein du tissu économique et social", a indiqué le président de la chambre des députés paraguayenne Hugo Adalberto Velazquez Moreno, dans un communiqué parvenu au pôle Amérique du Sud de la MAP.

Le soutien du Paraguay à cette "bonne" initiative émane du "succès" de la première opération de régularisation lancée par le Maroc en 2014, dans le cadre d’une "politique migratoire solidaire et globale basée sur une approche humaniste respectueuse des droits de l’Homme, qui a permis de régulariser la situation de 25.000 migrants d’Afrique subsaharienne", précise la même source.

Dans ce contexte, le communiqué note que le Paraguay et le Maroc partagent les mêmes valeurs et principes visant la préservation des droits et la dignité des migrants conformément à la Déclaration universelle des droits de l’Homme et à la Déclaration américaine des droits et devoirs de l'Homme.

Tout le long de l’histoire, la migration a constitué une expression courageuse de la volonté de l’individu à dépasser les difficultés et d’aller à la quête d’une vie meilleure, d’où la promulgation par les Nations unies de la date du 18 décembre, Journée internationale des migrants.

Le Maroc a lancé récemment la deuxième phase de régularisation des immigrés en situation irrégulière, une approche visant à réaliser l’intégration économique et sociale des personnes, en situation irrégulière, originaires pour la plupart de pays subsahariens.

Sur Hautes instructions Royales, le Maroc a lancé en 2013 une nouvelle politique de migration et d’asile, basée sur quatre axes principaux relatifs à la régularisation des demandeurs d’asile et des migrants remplissant les conditions nécessaires, la qualification du cadre légal relatif à la migration et l’asile, l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie d’insertion des migrants et des réfugiés pour qu'ils soient des facteurs d’enrichissement de la société et la lutte contre les réseaux de trafic d'êtres humains, rappelle-t-on.

La nouvelle politique relative à l’élaboration d’une stratégie nationale en matière de migration et d’asile se veut avant tout humaniste, globale et responsable, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI et aux recommandations du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH).

26/12/2016

Source : MAP

Google+ Google+