mercredi, 15 mai 2024 14:44

Le CCME et le Cercle des Lauréats de Belgique rendent hommage à Feu Lahcen Zinoun Spécial

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Cercle des Lauréats de Belgique (CLB), en partenariat avec la Délégation Générale Wallonie-Bruxelles au Maroc, ont rendu hommage, mercredi 15 mai 2024 à 18h00 au Café de la Scène à Rabat, (1er étage du Cinéma Renaissance) à Feu Lahcen Zinoun, danseur, chorégraphe, écrivain, metteur en scène et réalisateur.

M. Driss El Yazami, Président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), M. André Azoulay, Conseil de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’artiste et journaliste Fatym El Ayachi, l’artiste et directrice de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique et d'Animation Culturelle (ISADAC), Latefa Ahrrare, l’éditrice Michèle Desmottes et Neila Tazi, Présidente de la Fédération des Industries Culturelles et Créatives, ont pris la parole pour rendre hommage à cet artiste aux multiples facettes, qui s’est éteint le 16 janvier 2024 à Casablanca, à l’âge de 80 ans.

Pour tous ceux qui le connaissent, on ne peut aborder le parcours de Lahcen Zinoun sans parler de son épouse, la danseuse Michèle Barette, avec qui il avait créé en 1978 une école de danse et la compagnie, « le Ballet-Théâtre Zinoun » où ont été formés de nombreux danseurs, parmi lesquels leurs deux fils, Jaïs, lauréat du premier prix de Lausanne (Suisse) en 1988 et soliste au San Francisco Ballet (États-Unis), et Chems-Eddine, danseur au Ballet royal de Flandre, à Anvers (Belgique) puis au Ballet du Nord en France, décédé dans un accident en 2008.

Présente à cette cérémonie d’hommage, elle a raconté avec émotion « son amour pour l'art et de la culture et sa lutte pour les promouvoir, notamment auprès des nouvelles générations ». A cette occasion, la veuve du défunt a offert au public des pas de danse artistique en signe de gratitude à ce qu’ils ont pu réaliser ensemble et en l'honneur de la mémoire de son mari.

Intervenant à cette rencontre, M. Driss El Yazami qui s’est rappelé des moments d’amitié avec Lahcen Zinoun, a mis en avant, à travers le parcours de ce dernier, cette migration que nous connaissons moins, « la migration culturelle, la migration des étudiants et des artistes, des écrivains et créateurs qui ont joué un rôle essentiel dans l’histoire de la migration certes mais aussi un rôle fondamental et central dans la modernité marocaine ».

Ayant répondu présent à l’invitation du CCME, M. André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi, a dit avoir en commun avec Lahcen Zinoun « cette gourmandise insatiable de tout ce que notre pays et notre terroir savaient dire aux autres ».

« Nous avions aussi en commun cette détermination de convaincre les autres de nous rejoindre dans ce club où nous voulions exprimer par la culture toute la richesse du Maroc, là où la politique ne pouvait pas le faire et où les idéologies avaient abandonné ».

Il se rappelle avec émotion cette qualité qu’avait Lahcen Zinoun, « il savait être serein face à l’adversité. L’adversité ne le démontait pas et quand j’étais encore fragile, il m’a appris à la gérer pour la vaincre avec le sourire et pas nécessairement dans la confrontation ».

Le public découvrait au fil des témoignages les qualités d’un « homme de grande valeur », un « homme transfiguré par la passion », selon l’éditrice Michèle Desmottes. « Un chorégraphe visionnaire, un auteur bouleversant, un poète d’une sensibilité tellement singulière, un sculpteur de grand talent, qui avait quelque chose de celeste et à la fois très ancrée », a confiée, émue, l’artiste et journaliste Fatym El Ayachi.

Premier danseur d’origine marocaine à être désigné danseur étoile en Europe, Lahcen Zinoun est revenu dans son pays natal pour mener une longue carrière artistique. En tant que réalisateur et metteur en scène, il a signé quatre courts-métrages, et deux long-métrages. Avec le soutien du CCME, le CLB avait réédité en mai 2023 le récit autobiographique de l’artiste, « Le rêve interdit » (Maha Éditons), présenté il y a quasi un an à Rabat à l’occasion de la dernière édition du Salon du livre.

CCME

Dernière modification le jeudi, 16 mai 2024 17:27
Google+ Google+