samedi 22 juin 2024 00:47

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Séville : Appel à mettre en avant les valeurs communes pour faire face aux défis de la Méditerranée

Les participants à la séance d'ouverture d’un forum organisé par la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée ont appelé, mercredi à Séville (sud de l’Espagne), à mettre en avant les valeurs communes de la Méditerranée pour faire face aux défis géopolitiques que connait la région.

Les intervenants à ce 4ème Forum du programme Alqantara pour le dialogue et la cohabitation, qui se tient mercredi et jeudi au siège de la fondation sous le thème "Situation géopolitique et valeurs en Méditerranée et au Proche-Orient : État de la question et perspectives d’avenir", ont mis l’accent sur les signes de fermeture et de régression que montre une région en proie aux conflits et aux extrémismes, notant qu’il n’y a pas d’alternatives aux valeurs de dialogue, de coexistence et de paix pour sortir le pourtour méditerranéen de l’impasse.

A cet égard, El Habib Nadir, secrétaire général du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, coorganisateur de cette rencontre, a souligné que la région se trouve fragilisée par plusieurs facteurs et événements qui constituent un réel danger pour sa paix, sa prospérité et sa stabilité.

La fragilisation des institutions, l’effondrement des économies et la montée des extrémismes et des discours populistes sont quelques facettes de cette réalité, a-t-il estimé, ajoutant qu’il faut faire front commun et déployer des actions concertées selon le principe de la responsabilité partagée contre les défis les plus pressants, comme le terrorisme ou l’immigration illégale.

Vivre ensemble c’est partager et mieux connaitre l’autre pour l’accepter, a dit M. Nadir, plaidant en faveur de sociétés multiculturelles bâties sur les valeurs communes, telles que la solidarité, l’humanisme et l’ouverture.

Dans ce sens, il a souligné que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ne ménage aucun effort pour la paix et la prospérité dans la région et dans le monde, comme le montrent la dynamique de l’ouverture sur l’Afrique et la coopération sud-sud, la promotion de l’Islam modéré ou l’organisation réussie de la COP22 avec une solidarité affichée avec les pays vulnérables.
L’aide humanitaire aux réfugiés syriens, l’initiation d’une nouvelle politique migratoire humaniste et intégrée, la coprésidence avec l’Allemagne du Forum mondial pour la migration et le développement en 2017 et 2018 et le parrainage des pourparlers de la réconciliation libyenne, sont autant d’exemples montrant l’engagement du Royaume en faveur de la paix, du dialogue et du développement dans la région.

De son côté, le directeur de la Fondation des Trois Cultures, José Manuel Cervera Gragera, a mis l’accent sur la nécessité de se réapproprier les valeurs de la Méditerranée, avec une importance particulière qui doit être accordée au dialogue entre les religions et les cultures, une démarche qui se trouve au centre de la mission de la fondation.

Le dialogue et l’ouverture peuvent apporter la solution aussi bien aux crises, conflits et instabilités que connaissent plusieurs pays de la rive sud de la Méditerranée qu’à la montée du populisme et la perte de valeurs en Europe, a-t-il relevé.

Ce forum, organisé en coopération avec le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, connait la participation d’un parterre d’intellectuels, responsables et experts qui examinent la transformation subie par l’espace méditerranéen au cours des dernières décennies aussi bien sur le plan sociopolitique que culturel et religieux.

Le programme "Alqantara : ponts pour le dialogue et la cohabitation" englobe toute une série d’actions de coopération découlant du partenariat stratégique établi entre la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée et le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

Cette initiative, qui a pour objectif d’établir une feuille de route commune qui aborde les principaux défis auxquels sont confrontées les sociétés méditerranéennes, a porté jusqu’à présent sur trois grands forums, dont le 1er avait eu lieu à Séville les 23 et 24 février 2016 sous le thème "Tanmia : Diversité culturelle, espace de développement et de résistance à la radicalisation".

Le 2ème Forum a eu lieu à Grenade du 28 au 30 avril 2016 sous le titre: "Tres Festival, Voix de la Méditerranée", avec la participation d’écrivains qui ont contribué par leur expérience littéraire à ouvrir un chemin commun de compréhension et de liberté.

Le 3ème a eu lieu à Malaga du 1er au 3 juin dernier. Intitulée: "Tres Med : Communiquer la Méditerranée", cette rencontre a généré un espace de dialogue pour des journalistes et des médias de la Méditerranée qui ont débattu de plusieurs questions d’actualité.

30/11/2016

Source : MAP

Google+ Google+