samedi 22 juin 2024 01:54

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Le 250ème anniversaire des relations maroco-espagnoles, au centre du plan d'action 2017 de la Fondation des Trois Cultures

La Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée a présenté, lors de la réunion de son Conseil d’administration tenue récemment à Séville, son plan d’action pour 2017 axé en particulier sur la célébration du 250ème anniversaire de l’établissement des relations institutionnelles entre le Maroc et l’Espagne.

Au cours de cette réunion, qui a été présidée par M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et Président-Délégué de la Fondation, et M. José Manuel Barrios, Vice-président de la région autonome de l’Andalousie, il a été procédé à l'examen de plusieurs propositions d’activités pour la célébration de cet anniversaire, l'objectif étant de contribuer au renforcement d’avantage des relations entre les deux Royaumes voisins.

Selon un communiqué de la Fondation publié jeudi, l’année 2017 sera marquée également par la célébration du 25ème anniversaire de l’Exposition universelle de Séville (1992), événement à l’occasion duquel fût construit le Pavillon Hassan II, siège de la Fondation des Trois Cultures et pavillon du Royaume à l'occasion de cette exposition.

La Fondation continuera en 2017 d'être attentive aux événements en cours dans le bassin méditerranéen, en particulier l’évolution de la transition politique dans certains pays de la région et du conflit israélo-palestinien, indique le communiqué, notant que, dans sens, la Fondation apportera son appui à l’organisation l’année prochaine d’une nouvelle rencontre entre jeunes leaders palestiniens, israéliens et andalous, qui s’activent au sein de la société civile en faveur de la paix.

Par ailleurs, l’Union Européenne sera, comme toujours, au centre des activités de la Fondation, à travers les synergies mises en place avec des partenaires de projets financés par des fonds européens et partageant avec la Fondation des objectifs communs.

Parmi les activités présentées lors de ce Conseil d’administration, figure également le plan d’action pour la préparation du Congrès mondial des études sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. La Fondation a été désignée comme entité organisatrice de cet événement qui se tiendra en 2018 et qui constitue le plus grand événement mondial des études sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

La Fondation prévoit aussi d’élargir en 2017 son champ d’action à d’autres zones géographiques, comme l’Afrique subsaharienne, à travers une collaboration avec la mairie de Saint-Louis (Sénégal) visant la préservation du patrimoine culturel de cette ville, ou l’Amérique Latine, où vit une importante communauté arabe et juive.

La réunion du Conseil d’administration a permis, en outre, de se pencher sur les activités menées par la Fondation durant le deuxième semestre de 2016, en particulier les activités organisées dans le cadre du programme "Alqantara : Ponts pour le dialogue et la cohabitation", découlant du partenariat stratégique établi entre la Fondation des Trois Cultures et le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

Le Conseil d’administration a aussi passé en revue les activités de la programmation habituelle, comme les actions de formation (classe d’arabe et d’hébreu, collaborations avec les universités…) et culturelles (cycles de cinéma, concerts…) et sociales, comme l’appui aux étudiants réfugiés et aux organisations humanitaires.

01/12/2016

Source : MAP

Google+ Google+