samedi 22 juin 2024 00:00

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Conférence annuelle de l'Association des lauréats Fulbright du Maroc sur l’immigration, le 3 décembre à la Bibliothèque Nationale

L'Association des lauréats Fulbright du Maroc (MFAA) organise sa conférence générale annuelle le 3 décembre à la Bibliothèque Nationale de Rabat, sur le thème : "Immigration : Intégration et Citoyenneté ?".

La conférence, qui réunira des experts nationaux et internationaux des questions de l’immigration, constitue une plateforme pour discuter de l'intégration des immigrés au Maroc ainsi que du rôle que peut jouer la citoyenneté dans l'intégration des migrants.

Longtemps considéré comme un pays de départ et de transit de migrants, essentiellement vers l’Europe, le Maroc "est progressivement devenu une destination finale pour des personnes fuyant des guerres, des famines ou encore des conditions économiques extrêmes", selon les organisateurs ajoutant que la situation migratoire actuelle "a amené des questions de sécurité, d'aide humanitaire et d’intégration dans le dialogue national".

Les intervenants traiteront de différents aspects de l’intégration des migrants et des défis posés en termes de politiques publiques, à travers plusieurs exposés notamment "L’immigration au Maroc : situation et défis", "Aspects administratifs de l’intégration des migrants" et "Migrants au Maroc : l’interculturalité, outil d’intégration".

Le programme Fulbright est un programme d'échange éducatif international phare parrainé par le gouvernement des États-Unis et conçu pour accroître la compréhension mutuelle entre le peuple des États-Unis et d’autres peuples amis.

Le programme offre des bourses aux étudiants marocains qualifiés et sélectionnés sur la base du mérite, leur permettant de poursuivre leurs études supérieures aux Etats-Unis.

Les chercheurs marocains peuvent également effectuer des recherches post-doctorales dans des établissements américains dans le cadre de bourses Fulbright.

Le programme Fulbright Foreign Language Teaching Assistant (FLTA) permet par ailleurs à des enseignants marocains du primaire et du secondaire d’enseigner aux Etats-Unis dans le cadre d’un échange.
MFAA a été créée en 2004 pour regrouper les lauréats marocains du programme Fulbright, considéré comme un réseau multidisciplinaire de haut niveau au service de leur pays.

Les membres de ce réseau opèrent dans différents secteurs (secteur privé, administration et université) et différentes régions du Royaume et à travers le monde.

MFAA cherche à répondre aux défis du développement du Maroc. A travers ses conférences, l’association sensibilise les citoyens aux questions d’intérêt national et fait des recommandations sur les réponses à apporter aux défis sociaux, économiques, scientifiques et culturels.

24/11/2016

Source : MAP

La politique africaine du Maroc englobe une vision particulière pour l’accueil des migrants (Expert)

La politique africaine adoptée par le Maroc, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI, englobe une vision particulière pour l’accueil des migrants, a souligné le directeur général de l'Observatoire d'études géopolitiques à Paris, Charles Saint-Prot.

"On ne peut pas avoir une politique africaine si l'on ne prend pas en considération aussi cette question des migrants", a relevé M. Saint-Prot dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation au Forum de Lisbonne 2016, organisé par le Centre Nord-Sud du Conseil de l’Europe.

En 2013, SM le Roi a prononcé un discours dans lequel il a annoncé une nouvelle politique en matière des migrants pour que ceux-ci aient des droits mais aussi des devoirs, a-t-il rappelé, notant que dans le cadre de cette politique africaine, le Souverain a demandé au gouvernement de promouvoir une politique d’accueil des réfugiés qui soit juste et humaine.

L'expert français a rappelé que le Maroc dispose d'une politique africaine qui ne date pas d’aujourd’hui, soulignant que SM le Roi Mohammed VI est porteur d'une vision globale pour le développement et la coopération en Afrique dont les Africains sont bien conscients puisqu’ils étaient 50 Etats du continent réunis à Marrakech en marge de la Conférence mondiale sur le climat (COP22).

"Le Souverain est un visionnaire parce qu’il est le seul dirigeant au Sud de la Méditerranée qui a une politique cohérente d’avenir tournée vers la coopération Sud-Sud", a-t-il fait valoir.

"Migration et droits humains : comment structurer une réponse collective efficace ?" est le thème de la 22ème édition du Forum de Lisbonne dont les travaux se sont ouverts en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc à Lisbonne Karima Benyaich.

Cette édition se propose de renforcer la sensibilisation à la crise des migrations et de promouvoir une gestion de la crise fondée sur la coopération régionale et internationale en favorisant l'échange des bonnes pratiques entre les pays membres du Conseil de l’Europe et leurs voisins du sud de la Méditerranée.

24/11/2016

Source : MAP

Google+ Google+