dimanche 21 juillet 2024 08:49

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

L’accueil et l’intégration des migrants au centre d’un forum à Agadir

Les enjeux de l’accueil et de l’intégration des migrants et demandeurs d’asile, l’apport de la société civile dans cette action ainsi que la particularité de la politique migratoire du Maroc sont au centre d’un forum qui a ouvert ses travaux jeudi à Agadir.

«Le forum se veut un espace de réflexion et de débats entre experts, universitaires et jeunes marocains et immigrés à l’heure où la question de la migration et de l’asile est au cœur de l’actualité mondiale», a indiqué la coordinatrice du Forum, Fadwa El Hadi.

Selon Mohamed Ezzoihri, président de la section d’Agadir du Centre social de développement et de coopération, qui initie cette rencontre, ce forum organisé avec l’appui du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, se veut une opportunité aussi pour faire le point sur la situation des migrants et demandeurs d’asile notamment au Maroc, devenu non plus juste une terre de transit vers l’Europe, mais un pays d’accueil et d’installation permanente d’un nombre de plus en plus croissant de nouveaux arrivants.

Face à cette réalité, le Royaume a fait valoir, selon lui, une politique migratoire humaniste et solidaire qui se reflète encore une fois par le lancement, sur Hautes directives Royales, de la deuxième phase d’intégration des personnes en situation irrégulière après une première opération en 2014 ayant concerné près de 25.000 personnes.

De l’avis de Piatha Nghiry Xavier, ressortissant camerounais installé au Maroc depuis un an et demi, cette nouvelle phase est « incontestablement un réel espoir pour un grand nombre d’immigrés clandestins, notamment subsahariens, qui ont à cœur de s’établir et faire leur vie dans le Royaume ».

Ce Camerounais de 22 ans fait partie d’une cinquantaine d’autres jeunes migrants issus de différents pays subsahariens qui assistent au forum qui se poursuit jusqu’au 18 décembre. 

Parmi les thèmes qui seront débattus à cette occasion figurent, entre autres, la contribution des acteurs de la société civile dans l’intégration des migrants, les enjeux de l’intégration des immigrés et demandeurs d’asile subsahariens et syriens au Maroc, l’apport de la migration dans la relations du Maroc avec les autres pays du continent, et le dialogue interculturel en tant qu’outil d'intégration et de développement.

Le forum est organisé dans le cadre de la commémoration de la Journée des migrants le 18 décembre de chaque année, qui a été proclamée par l'Assemblée générale en décembre 2000 pour commémorer l'adoption de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille.

15/12/2016

Source : MAP

Google+ Google+