mercredi 24 juillet 2024 23:35

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

La santé du migrant au cœur du débat

A l’issue de la deuxième édition de la Semaine du migrant au Maroc, tenue du 14 au 20 décembre, le ministère de la Santé organise, ce mercredi 21 décembre à Rabat, une table ronde sur le thème «La santé des migrants : un important levier d’intégration multisectorielle au Maroc».

La thématique de la santé des migrants revêt une importance cruciale, notamment en matière d’accès aux soins, de couverture médicale et de développement socio-économique des migrants et des populations hôtes. Afin de débattre de ce sujet important, le ministère de la Santé organise, ce mercredi 21 décembre à Rabat, une table ronde sur le thème «La santé des migrants : un important levier d’intégration multisectorielle au Maroc». Organisé en collaboration avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le ministère des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, cette rencontre se veut une occasion de mobiliser et sensibiliser toutes les parties prenantes à l’importance d’intégrer la santé dans la politique migratoire, mais également de mettre en place une approche multisectorielle susceptible de faciliter l’accès aux services de santé destinés aux migrants, dont les problèmes sanitaires ont souvent plusieurs déterminants interconnectés. «Cette table ronde s’inscrit dans le cadre du projet “Promotion de la santé et du bien-être parmi les migrants en Égypte, en Libye, au Maroc, en Tunisie et au Yémen” mis en œuvre par l’OIM en collaboration avec le ministère de la Santé du Maroc et avec l’appui financier du ministère des Affaires étrangères de la Finlande», indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Et d’ajouter «Face à la pluralité des acteurs impliqués dans la gestion du flux migratoire et notamment de la transversalité du secteur de la santé, il y a un réel besoin d’adopter une approche participative, coordonnée et multisectorielle pour permettre une action sanitaire efficace au profit de ces populations migrantes». Cet événement sera marqué par la participation des représentants du ministère de la Santé, du ministère des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, de l’ambassade de la République de Finlande et de la chef de mission de l’OIM Maroc, mais aussi de hauts cadres des ministères des Affaires étrangères, de la Justice, des Affaires sociales qui jouent un rôle important dans les décisions politiques et la programmation au niveau ministériel. 

20 Décembre 2016, Hajjar El Haiti

Source : Le Matin

Google+ Google+