samedi 20 juillet 2024 06:40

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

La Suède accepte plus de trois quarts des demandes d’asile en 2016

L'Office national suédois des migrations a annoncé, lundi, avoir accepté 77 pc des 112.000 demandes d'asile qu'elle a traitées au cours de l’an dernier.

Les services d’immigration ont traité deux fois plus de décisions en 2016 qu'en 2015, ce qui a permis de réduire les retards dans les procédures enregistrés lors de la crise des réfugiés en Europe, indique un communiqué de l’Office.

Quelque 17.000 demandeurs d'asile ont été enregistrés comme réfugiés, 47.000 ont obtenu un permis en raison de "besoins de protection" et 5.880 ont retiré leurs demandes, précise-t-on de même source.

"A l'automne, nous avons atteint un sommet de 14.000 à 15.000 cas traités par mois", a déclaré à la presse, Mikael Ribbenvik, directeur général de l'office, qui est l'autorité chargée d'examiner les demandes des personnes souhaitant s'installer en Suède.

Par ailleurs, les autorités ont relevé que le nombre de mineurs non accompagnés demandant l'asile dans le pays nordique "a diminué de façon spectaculaire l’an dernier". En effet, les services d’immigration n’ont reçu que 2.200 demandes en 2016, contre 35.400 un an auparavant.

Depuis 2014, le royaume scandinave de 9,8 millions d'habitants a accueilli près de 245.000 réfugiés, l’un des niveaux les plus élevés en Europe, mettant sous une forte pression les capacités d’hébergement et d’intégration.

Mais, le flux migratoire a nettement baissé en 2016. Les estimations officielles évoquent quelque 29.000 nouveaux arrivants sous l’effet du durcissement de la politique d’asile, du rétablissement des contrôles aux frontières et de l’accord sur la gestion migratoire conclu entre l'UE et la Turquie.

02/01/2017

Source : MAP

Google+ Google+