samedi 20 juillet 2024 07:31

picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Liban : le poids des réfugiés

Le Liban est le pays qui accueille proportionnellement le plus de réfugiés dans le monde. Deux millions de personnes sur quatre millions d’habitants. Une présence qui perturbe l’équilibre de ce petit pays de 10.000 km².

Dès 2011, des milliers de familles syriennes fuient les violences en Syrie pour se réfugier au Liban voisin. Leur nombre augmente très vite. On compte aujourd’hui plus d’un million et demi de personnes. La grande majorité est enregistrée au HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, qui fournit notamment une aide alimentaire. 70% des réfugiés syriens vivent en dessous du seuil de pauvreté.

Des aides insuffisantes

Le Liban assure de nombreux services sociaux comme la santé et l’éducation. 200.000 enfants ont été intégrés dans des écoles publiques. Beaucoup d’autres ne sont pas scolarisés.

Mais le Liban n’arrive plus à faire face. L’aide internationale qu’il reçoit est très insuffisante. Le pays est actuellement confronté à une crise économique et un chômage en hausse. 

Trois générations de réfugiés palestiniens

Et il y a aussi ceux que l’on a oubliés: les réfugiés palestiniens qui vivent au Liban depuis près de 70 ans. Les premiers Palestiniens sont arrivés après la proclamation de l’Etat d’Israël et l’exode de 1948. Ils sont aujourd’hui près d’un demi-million. Ces réfugiés ont un statut d’apatride qui se transmet de génération en génération.

En attendant un hypothétique retour, les réfugiés palestiniens sont confinés dans une dizaine de camps surpeuplés, des bidonvilles devenus au fil des ans des zones de non droit. Le Liban n’a jamais su, ni pu, gérer la crise des réfugiés palestiniens.

02/01/2017, Jacques Deveaux

Source : francetvinfo

Google+ Google+