picto infoCette revue de presse ne prétend pas à l'exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse marocaine, internationale et autres publications, qui n'engagent en rien le CCME.

Plus de 15 000 demandeurs d'asile ont obtenu une protection de la Belgique en 2016

15 478 personnes ont obtenu un statut de protection en Belgique en 2016, rapporte le bilan annuel 2016 du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) publié vendredi.

Parmi ces 15 478 personnes, 12 197 ont obtenu un statut de réfugié et 3 281 personnes ont bénéficié d'une protection subsidiaire.Un "chiffre record jamais atteint" selon Damien Dermaux, porte-parole du CGRA, dont les propos ont été rapportés par le journal La Libre.

Les bénéficiaires majoritaires du statut de réfugiés sont les Syriens (5 436), les Irakiens (2 742) et les Somaliens (769). En ce qui concerne la protection subsidiaire, les Syriens sont également en tête (1 615), suivis par les Afghans (830) et les Irakiens (556).

Deux raisons principales expliquent ce chiffre record : d'une part, il y a eu beaucoup plus de demandes introduites en Belgique en 2015 qu'habituellement. L'Office des Etrangers a ainsi recensé 44 760 demandes en 2015, soit plus du double du chiffre recensé en 2016 (18 170). En raison des délais de traitement des dossiers, les chiffres de 2016 sont donc une conséquence directe de la crise migratoire de 2015. D'autre part, les dossiers syriens ont été traités en priorité en 2016. Sachant que la Syrie est un pays en guerre, le taux d'acceptation était lui aussi plus élevé.

En termes de décisions prises par le CGRA sur l'année 2016, c'est également un nombre record puisque 22 207 ont été prises, soit 30% de plus qu'en 2015. Cela correspond au "plus grand nombre de décisions jamais prises durant les presque trente ans d'existence du CGRA", relève Damien Dermaux.
"Ce résultat s'explique par l'augmentation des effectifs, par l'adoption de mesures internes visant à une plus grande efficacité et par la forte implication des collaborateurs du CGRA", explique le bilan de l'administration fédérale indépendante.

En 2016, le CGRA a ainsi estimé pour 57,7% des dossiers que le demandeur d'asile pouvait bénéficier d'une protection de la Belgique (45,8% pour le statut de réfugié et 11,9% pour le statut de protection subsidiaire). Le chiffre record d'accueil de réfugiés est donc explicable par un plus grand nombre de demandes introduites en Belgique, un tauxd'acceptation plus élevé avec la guerre en Syrie et de meilleures capacités de traitements des dossiers au CGRA.

Ces chiffres record d'attribution du statut de réfugiés ne devraient pas se perpétrer en 2017. En effet, le nombre de demande d'asile en Belgique a fortement diminué en 2016. Cette diminution s'explique en partie par des choix politiques tels que la fermeture de la route entre la Turquie et la Grèce. 

06/01/2017 

Source : XinhuaF

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+