Les goumiers marocains qui ont libéré la France

La Corse est le premier département de la métropole à avoir été libéré par la Résistance et les forces françaises libres venues d'Afrique du Nord dont un fort contingent de goumiers marocains. Certains ne sont jamais revenus, d'autres sont rentrés chez eux, au Maroc.

 Ils, n'ont jamais rien demandé, ce sont des hommes dignes d'un courage exemplaire: sept d'entre eux âgés entre 89 et 104 ans, viennent de faire le déplacement du Maroc en Corse à bord d'un avion Présidentiel, pour participer , pour la première fois, à la commémoration de la libération de la Corse de l'occupation fasciste italienne et allemande, 70 ans après.

La libération de la Corse a été le prélude au débarquement des alliés en Provence dès le 15 août 1944. L'histoire retiendra que la France tirait sa force militaire principalement de l'Afrique du nord.

Ainsi sur les 200 000 soldats qui ont participé au débarquement de Provence et à la campagne d'Italie, environ 100 000 étaient des maghrébins, des arabo-berbères, la division d'infanterie algérienne, la division d'infanterie marocaine, la division de montagne marocaine, les zouaves, les légionnaires, les chasseurs et les spahis de la 1ère et de la 5ème division blindés, ainsi que les tirailleurs marocains et sénégalais.

Le courage légendaire de ces hommes faisait dire à un colonel allemand: comment voulez vous que mes pauvres garçons se mesurent avec vos troupes africaines, manoeuvrières et aguerries.

L'histoire retiendra aussi le courage des tirailleurs sénégalais dans la libération de Toulon, et celui des tabors marocains et des tirailleurs algériens dans la libération de Marseille.

Ces hommes modestes, courageux et discrets sont d'une grande dignité, ils sont notre fierté, ils ont écrit par le sang versé ce lien historique qui lie la France au Maghreb ; leur sacrifice est un démenti permanent à toutes les thèses racistes, haineuses, xénophobes et islamophobes des temps modernes.

Hamid SOUSSANY

 

Google+ Google+