jeudi 1 décembre 2022 00:02

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé dimanche 6 novembre, 2022, un Discours à Son peuple fidèle à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Lors de la conférence sur le stress hydrique qui s’est tenue le vendredi 21 octobre à Benguerir, M.Abdellah Boussouf, le secrétaire général du CCME a appelé à la création d’une agence dédiée aux compétences marocaines établies à l’étranger et ce conformément aux recommandations de la Commission spéciale sur le Nouveau modèle de développement.

Le Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME) et l'Université Mohammed VI Polytechnique organisent une conférence scientifique sur le thème « Gouvernance de l'Eau et Gestion de la rareté : Défis et Priorités », avec un focus sur le rôle des compétences marocaines du monde face à l'état de stress hydrique au Maroc, et ce le vendredi 21 octobre 2022 à Benguerir.

Nous avons appris avec une grande affliction la disparition de la mère de notre collègue Zakia Boudrika, décédée aujourd’hui .

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, samedi 17 septembre 2022, une table-ronde sur « la bonne gouvernance dans la gestion des ressources en eau : quelles politiques et mesures pour faire face à la pénurie d'eau et au changement climatique ? ». Cette rencontre intervient dans le cadre d’une série de consultations avec les compétences marocaines du monde et experts dans les domaines de l'eau, du changement climatique et des énergies alternatives.

Nous avons appris avec affliction le décès, vendredi 9 septembre 2022, de M. Moulay El Mehdi IDRISSI ZINI, membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) au sein du groupe de travail « Culture, éducation et identités ».

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé, le samedi 20 août , un discours à la Nation à l’occasion du 69-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et M. Mohamed Salem Cherkaoui, Président de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, ont procédé, mercredi 27 juillet 2022 à Rabat, à l’inauguration de l’exposition « Al Qods et la Palestine dans les Correspondances et Discours du Commandeur des Croyants ».

M. Abdellah Boussouf, Secretaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a présidé, lundi 25 juillet 2022 au siège du conseil à Rabat, une réunion de consultation pour appréhender la question de la participation des compétences marocaines médicales à l’étranger au développement du système de santé au Maroc. Cette rencontre, qui a connu la présence de plusieurs médecins et professeurs marocains issus de divers pays, s’est tenue dans le cadre de la dynamique du chantier de la santé nationale impulsée sous les hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, faisant écho à l’adoption de la loi-cadre présentée par le ministre de la santé et de la protection sociale relatif au système national de santé.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, que Dieu l'assiste, a présidé, mercredi 13 juillet 2022, un conseil des ministres dont l'ordre du jour comprenait la présentation devant Sa Majesté par le Ministre de l'Intérieur des mesures qui ont été préparées en exécution des Hautes Instructions Royales relatives à l'organisation de la communauté juive marocaine.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, accompagné de Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay El Hassan, a présidé, mercredi 13 juillet 2022, au Palais Royal de Rabat, un conseil des ministres au cours duquel il a été procédé à l’adoption de deux projets de loi-cadre, dont projet de loi-cadre présenté par le ministre de la santé et de la protection sociale relatif au système national de santé, qui a été élaboré en exécution des Hautes instructions Royales pour la révision du système de santé afin qu’il soit à la hauteur du chantier de la généralisation de la protection sociale ordonné par le Souverain.

Dans le cadre de ses partenariats académiques en matière de la recherche scientifique sur les questions de l’immigration marocaine. Le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé mercredi 23 juin 2022 une convention cadre au siège de l’Université à Barcelone.

Le conseil de la communauté marocaine à l'étranger a le plaisir de vous convier à l'avant-première du film "Jean Genet, notre père des fleurs", avant-première marocaine posthume de feue Dalila Ennadre en présence de sa fille Lylia Ennadre, fille de la réalisatrice et coproductrice du film, le Samedi 11 Juin 2022 à 19h30 au Cinéma Renaissance à Rabat.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, jeudi 9 juin 2022 au salon du livre à Rabat, une conférence-débat sur le thème « Avocats marocains du monde et plaidoirie en faveur des grandes causes du Maroc ».

Le Conseil de la communauté marocaine a l’étranger (CCME) a organisé, mercredi 8 juin 2022 au Salon du livre à Rabat, une table-ronde sur le thème « La migration depuis les frontières géographiques aux frontières culturelles (Afrique subsaharienne, Maroc et Espagne) ».

« Approches anglo saxonnes : participation civique des minorités en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis » est le thème de la table-ronde, tenu mardi 7 juin 2022 au stand du CCME au Salon du livre.

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du CCME a récemment eu une rencontre avec M.Alain Olivier, Directeur général du Bureau du Québec au Maroc au siège, du Conseil à Rabat.

mardi, 07 juin 2022 08:56

« Migration et sciences sociales »

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, lundi 6 juin 2022, une table-ronde sur le thème « Migration et sciences sociales ». Abdelkarim Marzouk, docteur en géographie de Clark University, Massachusetts (USA) et professeur à l’Université Al Akhawayn, Ahmed Cherak, professeur de sociologie à l’Université de Fès et Jamal Boutayab, professeur d’anthropologie à la même université, ont animé cette conférence modérée par le professeur et sociologue Abderrahim El Atri.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, dimanche 5 juin 2022 au Salon du livre à Rabat, une table-table sur le thème « Coopération Sud-Sud : contributions intellectuelles des diasporas africaines ». Anthony Ontita Mochama (Kenya), avocat et journaliste, Munira Abdullahi Hussein (Ethiopie), docteur en microbiologie et écrivaine et Toyin Bibitayo Ajao (Nigeria), docteur en sciences politiques et écrivaine ont animé cette rencontre animée par le diplomate et professeur marocain Mokhtar Ghambou.

M. Abdellah Boussouf, Secretaire général du Conseil de la communauté marocaine a l’étranger (CCME) et M. Mohamed Salem Cherkaoui, Président de l'Agence Bayt Mal Al Qods Acharif, ont procédé, dimanche 5 juin 2022 au sein du stand de l’agence au salon du livre, à l’inauguration de l’exposition « Al Qods et la Palestine dans les Correspondances et Discours du Commandeur des Croyants ».

« Migrations et développement : quel regard portent les diasporas originaires d’Afrique sur leurs contributions ? » est le thème de la conférence qui a réuni ce samedi 4 juin 2022, au stand du CCME au Salon du livre.

L’espace « tables-rondes » du stand du CCME a abrité, vendredi 3 juin 2022, une conférence sur le thème « politiques migratoires et diasporas africaines : expériences et perspectives ».

Le coup d’envoi de la programmation du CCME à la 27e édition du SIEL a été donné, ce vendredi 3 juin 2022, à partir du stand du conseil.

Le Conseil de la communauté marocaine a l’étranger (CCME) prend part à la 27e édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) qui se tient à Rabat, du 3 au 12 juin 2022.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) organise ce vendredi 13 mai 2022, au siège du Conseil à Rabat de 10h00 à 13h00, un séminaire scientifique basé sur une étude synthétique inédite sous le titre « Migrantes marocaines : trajectoires, itinéraires et modes d’insertion », rédigée par la sociologue et spécialiste des migrations, Mme Fatima Ait Ben Lmadani. Une publication qui fait partie d’une nouvelle collection intitulée « Les notes du Conseil ».

Basée sur les principales études scientifiques sur les migrations des femmes marocaines et les travaux propres de l’auteure (qui a publié en 2018 un ouvrage intitulé : la vieillesse illégitime ? Migrantes marocaines ou les chemins sinueux de la reconnaissance), cette nouvelle publication restitue les étapes historiques de ces migrations, en mettant en exergue plusieurs points aveugles et phénomènes occultés comme l’émigration, dès les années soixante, de femmes seules.

La synthèse procède par ailleurs à une analyse des mutations les plus récentes de ces migrations (regroupement familial, entrée dans la vie active, migrations saisonnières, mondialisation des destinations, etc.), en mettant en lumière les discriminations et préjugés dont souffrent ces migrantes. Après une analyse des politiques publiques menées à l’égard des femmes migrantes, Mme Ait Ben Lmadani fait plusieurs propositions, dont la préservation de la mémoire des femmes migrantes, le développement de la recherche académique et une action plus résolue en vue de la défense de leurs droits.

La rencontre réunit des spécialistes des migrations féminines en provenance du Maroc, de France, de Belgique et du Royaume-Uni : Mmes Chadia Arab, géographe, chargée de recherche au CNRS (Université d’Angers), Myriam Cherti, Associate Fellow, (University of Sussex, School of Global Studies), Nasima Moujoud, anthropologue, maître de conférences (Université de Grenoble), Nouria Ouali, sociologue, professeur (Université libre de Bruxelles), Fatima Ait Ben Lmadani, sociologue (Université Mohammed V- Rabat).

Rabat - En prévision du lancement de l'opération Marhaba 2022, un total de 32 navires a été mobilisé sur l'ensemble des lignes maritimes reliant les ports marocains aux ports espagnols, français et italiens, indique - le samedi 7 mai 2022- le ministère du Transport et de la Logistique.

Ces navires auront une capacité totale d'environ 478.000 passagers et 123.000 voitures, à travers 571 voyages hebdomadaires, précise le ministère dans un communiqué, à l'issue de la réunion de la Commission mixte maroco-espagnole de transit des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), tenue jeudi à Rabat, au cours de laquelle il a été convenu de mettre en place les dispositifs nécessaires pour assurer la fluidité des déplacements et la mise à niveau de la qualité des services offerts aux MRE.

Les lignes maritimes avec l'Espagne, qui représente 95% du trafic de passagers, connaîtront l’affectation de 23 navires, dont 14 destinés aux passagers sur la ligne principale Tanger Med - Algésiras, en plus de deux navires dédiés au transport de marchandises (camions), note le communiqué, ajoutant que ces navires permettent d'assurer 47 voyages quotidiens, avec une capacité d'environ 40.000 passagers et 11.000 voitures, soit une augmentation de 4% par rapport à 2019.

La réservation des billets sera également adoptée sur toutes les lignes maritimes concernées par l’opération Marhaba 2022, y compris les deux lignes "Tanger Med/Algésiras" et "Tanger ville/Tarifa", afin d’arrêter le nombre de passagers et de prendre les mesures nécessaires pour assurer une circulation fluide entre les deux rives, souligne le ministère.

Selon la même source, l’opération Marhaba constitue une priorité pour le ministère du Transport et de la Logistique qui veille à la mise en place des conditions nécessaires à sa réussite en coordination avec les différentes parties, dans le cadre de la Commission maritime mixte maroco-espagnole, la Commission nationale chargée de l’opération Marhaba, et les compagnies maritimes concernées par cette opération.

MAP

Rabat – Le Groupe migratoire mixte permanent maroco-espagnol s’est réuni vendredi à Rabat, sous la présidence de Khalid Zerouali, Wali directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère de l’intérieur et de Jesus Perea Cortijo, secrétaire d’Etat des Migrations, en présence de Rafael Pérez Ruiz, secrétaire d’Etat à la Sécurité et Angeles Moreno Bau, secrétaire d’Etat aux Affaires extérieures et mondiales.

Cette réunion intervient dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route élaborée lors de la visite au Royaume, en avril 2022, de Pedro Sanchez, président du gouvernement espagnol, précise le communiqué conjoint rendu public à l’issue de cette rencontre.

Lors des discussions qui ont abordé le partenariat migratoire dans sa globalité, les deux parties se sont félicitées de “la reprise de leurs réunions migratoires qui ont toujours consacré la confiance et la responsabilité partagée”, souligne la même source.

Ainsi, ajoute le document, en termes de coopération opérationnelle, la partie espagnole a exprimé ses remerciements aux autorités marocaines pour “les efforts d’envergure” déployés en matière de lutte contre la migration illégale avec “des résultats tangibles”.

Face aux défis partagés induits par l’action des réseaux de trafic des migrants et l’environnement régional instable, les deux parties ont décidé de renforcer leurs mécanismes de coordination et d’échange d’informations, à travers notamment la rénovation des modalités de travail commun au niveau des Centres de coopération policière, des officiers de liaison et des patrouilles mixtes.

En matière de lutte contre les réseaux criminels de trafic de migrants au niveau des routes Atlantique et Méditerranée occidentale, le retour constitue également “un instrument de dissuasion essentiel”, ont noté les deux parties, exprimant leur volonté de continuer à apporter “des réponses agiles et flexibles” aux défis qui sous-tendent ce domaine.

Au niveau de la gestion des frontières et ses enjeux pluriels, l’accent a été mis sur la nécessité d’articuler les efforts conjoints autour de la solidarité agissante en terme d’appui technique et financier pérenne qui puisse optimiser la résilience et l’efficience opérationnelles.

Dans ce sens, “les deux parties accordent une importance particulière aux possibilités accrues d’accompagnement financier en faveur du Maroc dans le nouveau Cadre financier multi-annuel de l’Union européenne”, souligne le communiqué conjoint, ajoutant que l’Espagne, comme Etat membre, “continuera à mettre en valeur le rôle du Maroc comme partenaire stratégique de l’Union européenne tout azimut, y compris dans le domaine migratoire”.

Concernant la migration régulière, le Groupe migratoire mixte a salué “le bilan positif” du modèle maroco-espagnol de gestion de la mobilité circulaire et de la main d’œuvre, qui représente “l’un des exemples de succès des plus solides et reconnus au niveau européen et international”.

Les deux parties se sont engagées à “continuer à travailler dans ce sens et à établir de nouvelles voies où le renforcement des capacités et la réintégration constituent des éléments-clé, dans le but de renforcer les effets positifs des migrations aussi bien dans les sociétés marocaine et espagnole que pour le migrant lui-même”, réitérant leur volonté partagée de renforcer les perspectives de coopération afin d’encourager les flux légaux maîtrisés, en coordination avec tous les opérateurs et intervenants.

Après avoir rappelé la contribution de la communauté marocaine en Espagne à la relance économique post-Covid ainsi que “son apport pluriel en tant que vecteur de rapprochement culturel et civilisationnel”, les responsables marocains et espagnols se sont engagés à travailler ensemble dans le but de renforcer l’intégration des communautés des ressortissants des deux pays aussi bien en Espagne qu’au Maroc, et tout particulièrement celle qui concerne les catégories les plus vulnérables.

En ce qui concerne la problématique des mineurs non accompagnés, la partie marocaine a rappelé les Hautes instructions royales pour le rapatriement de tous les mineurs marocains dûment identifiés, relève le communiqué, ajoutant que les deux parties ont convenu de privilégier une démarche centrée sur l’intérêt supérieur du mineur, notamment à travers la prévention et la protection.

S’agissant de la coopération régionale en matière de migration, le Maroc et l’Espagne se sont engagés à renforcer le dialogue et la coordination étroite pendant leurs présidences respectives du Processus de Rabat en 2022 et 2023.

Il a été également convenu de réunir, en juin 2022, les différents sous-comités mixtes ad hoc relevant du groupe migratoire afin de valider des plans d’action sectoriels.

MAP

SM le Roi Mohammed VI a adressé, vendredi 18 février 2022, un discours au 6ème sommet Union européenne (UE)-Union Africaine (UA), qui se tient à Bruxelles.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et l’Université internationale de Rabat (UIR), organisent le mardi 8 février 2022 de 9h00 à 18h00, un séminaire fermé sur le thème : Mineurs en mouvement : dynamiques, politiques publiques et droits.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger a récemment publié un ouvrage intitulé « Briser la violence silencieuse », réalisé par le Centre « Al Hasaniya ». Il s’agit de témoignages de femmes victimes de violences, généralement conjugales, recueillis et assemblés par les militants de l’ONG basée à Londres.

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), a été désigné président du jury de la 19è édition du Grand prix national de la presse, installé mercredi 1er décembre 2021 à Rabat lors d'une cérémonie présidée par le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, M. Mohamed Mehdi Bensaid.

Dans le cadre de la convention signée entre le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) et la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES)-Agdal de l’Université Mohamed V de Rabat, et à l'occasion du 46e anniversaire de la glorieuse marche verte, le CCME et la FSJES-Agdal lancent une série de conférences de formation sur le thème « Sahara marocain : vérité et histoire ».

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) a fait don de publications en langues espagnole et française à la Bibliothèque islamique (AECID) à Madrid.

Le droit d’accès à l’information est garanti par la loi.
La loi 31.13 sur le droit d’accès à l’information est entrée en vigueur le 12 mars 2019 au Maroc.

• Loi 31.13 relative au droit d’accès à l’information. Téléchargez
• Guide relatif à la loi 31.13, élaboré par le département de la réforme de l’administration - ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration. Téléchargez

Conformément à cette loi, le CCME a désigné les responsables en charge de recevoir et de traiter les demandes d’accès à l’information et a mis en place une cellule interne pour les accompagner.

• Décision de nomination des responsables du CCME en charge de traiter et de recevoir les demandes d’accès à l’information. Téléchargez

 

Protection des données personnelles

Le CCME collecte vos données à caractère personnel pour :

Le traitement de prise de contact sur le site Web www.ccme.org.ma afin de recueillir les communications des internautes (questions, doléances et réclamations) et établir des statistiques de ces données. Ce traitement a fait l’objet d’une déclaration auprès de la CNDP sous le numéro N° D-443/2022

Le traitement de la gestion de cookies sur le site Web www.ccme.org.ma afin d’améliorer l’expérience utilisation et établir des statistiques sur le site Web www.ccme.org.ma. Ce traitement a fait l’objet d’une déclaration auprès de la CNDP sous le numéro N° D-W-442/2022

Dans le cadre des traitements relatifs à la prise de contact sur le site Web www.ccme.org.ma et la gestion de cookies sur le site Web www.ccme.org.ma, le CCME transfère vos données à caractères personnelles vers OVH Groupe SAS situé à Roubaix/France pour l’hébergement et stockage. Ce transfert a fait l’objet d’une demande de transfert des données à l’étranger sous le N°T-HB-160/2022

 

 Comment présenter votre demande d'accès à l'information ?

Avant de présenter une demande
Avant de présenter une demande d'accès à l'information, vous pouvez faire une recherche sur le site web du CCME pour voir si l’information existe déjà.

Présenter une demande par courriel, par poste ou par télécopie
Prière de remplir le formulaire, et l’envoyer par courriel, poste ou télécopie.
- Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- Poste : Mahaj Ryad 10 – Imm.M – BP 21 481. Hay Riad – 10000 Rabat – Maroc
- Télécopie: 00 (212) 5 37 56 66 22

 

Propos recueillis par Mohamed Saâd BOUYAFRI

Rabat – Une vraie politique publique l’égard des Marocains résidant à l’étranger (MRE) est une nécessité stratégique qui permet de mobiliser les compétences et de renforcer les rôles que cette catégorie est appelée à jouer dans le développement du Royaume, a affirmé le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), M. Abdellah Boussouf.

Communiqué du Cabinet Royal

“Dans le cadre de la Très Haute Sollicitude dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI – Que Dieu L’assiste – a toujours entouré les membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger, et de l’Attention Royale permanente à la continuité de leur attachement à la mère patrie, Sa Majesté le Roi – Que Dieu Le glorifie – a bien voulu donner ses Très Hautes Instructions aux autorités compétentes et à l’ensemble des intervenants dans le domaine du transport, afin d’œuvrer à la facilitation de leur retour au pays à des prix abordables.

Dans le cadre de l’accord signé par le le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et l’Université Al Akhawayn, le Centre Ibn Khaldoun des études sur l’immigration et la citoyenneté organise, du 28 au 30 mai 2021 à Ifrane, des journées d’étude réunissant des experts et des chercheurs autour du thème « La dynamique migratoire dans le monde d’aujourd’hui : questions d’actualité et perspectives de recherche ».

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a présidé, mardi 25 mai 2021 au Palais Royal de Fès, la cérémonie de présentation du rapport général de la Commission Spéciale sur le modèle de Développement (CSMD), et a reçu à cette occasion en audience M. Chakib Benmoussa, président de cette Commission.

Dans ce qui suit, la partie du rapport consacrée aux Marocains du monde :

A l’occasion du mois sacré de Ramadan, et par conscience de notre devoir envers les Marocains du monde et de la nécessité de renforcer les liens entre eux et leur mère patrie, Awacer TV, du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), lance une nouvelle et exclusive grille de programmes pour l'année 2021.

La première session du Printemps des sciences sociales organisé par la Faculté des sciences humaines de l’Université Al Akhawayn et la Faculté des lettres et des Sciences Humaines de l’Université Mohamed V de Rabat a débuté vendredi 9 avril 2021, en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et M. Karim Amor, Président de MeM by CGEM (Marocains entrepreneurs du monde à la Confédération générale des entreprises du Maroc), ont signé, mardi 6 avril 2021 à Casablanca, une convention cadre de coopération.

La Fondation diplomatique a abrité, mardi 30 mars 2021 à Rabat, une session de dialogue avec M. Abdellah Bousouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), avec la participation de plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc et représentants d’institutions diplomatiques.

Nous avons appris avec affliction le décès, mardi matin 12 janvier 2021, de feu Boussouf Bouziane, frère de M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger.

En ces douloureuses circonstances, nos plus sincères condoléances et expressions de compassion vont à la famille du défunt. Que le tout puissant lui accorde sa sainte miséricorde.

Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournerons

Le frère de M. Abdallah Redouane, membre du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger, et président du groupe de travail : « cultes et éducation religieuse» est décédé le jeudi 7 janvier 2021.
En ces douloureuses circonstances, le Secrétaire général du Conseil, M. Abdellah Boussouf, présente, en son nom et au nom des membres du Conseil et de son personnel administratif, ses plus sincères condoléances et expressions de compassion à la famille et aux proches du défunt.
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons.

Une délégation d'acteurs collectifs et de représentants d'un groupe de partis marocains en Europe ont été reçus par M. Abdellah Boussouf, secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), le mercredi 6 janvier 2021.

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), était l’invité spécial de l’émission directe organisée lundi 21 décembre 2020 par la plateforme numérique Awacer TV. L’interview de M. Boussouf vient clôturer une série d’émissions programmées depuis le 17 décembre 2020 à l’occasion de la journée internationale des migrants. Elle vient également établir un bilan des acquis et réalisations du conseil qui célèbre dans deux jours ses 13 ans d’existence dans le paysage institutionnel marocain. M. Boussouf a répondu aux questions de Mohamed Saibari, journaliste et chargé de mission au CCME.

« Le Polisario et les menaces sécuritaires et terroristes : entre droit international et défis géopolitiques » est le sujet de la quatrième émission directe organisée par la plateforme numérique Awacer TV, dans le cadre de sa programmation à l’occasion de la journée internationale des migrants.

« Marocains du monde : quelles politiques pour protéger les droits des migrants? » est le thème de l’émission directe organisée, ce samedi 19 décembre 2020, par la plateforme numérique Awacer TV. Mokhtar Ferdaoussi, membre du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et avocat en France, Mohamed Aderghal, géographe et professeur à l’Université Mohammed V à Rabat, Omar Smaoli, gérontologue et directeur de l’Observatoire gérontologique des migrations en France (OGMF) ont participé à cette rencontre modérée par Souad Talsi MBE, membre du CCME et fondatrice d’Al-Hassaniya Moroccan women centre en Angleterre.

A l’occasion de la journée internationale des migrants et de la journée internationale de la langue arabe, la plateforme numérique Awacer TV a organisé, vendredi 18 décembre 2020, une émission directe sur le thème « quand les langues se conjuguent à la langue arabe pour rassembler les peuples ».

« Les migrations, une chance pour l’humanité ? » est le thème de l’émission table-ronde organisée par la plateforme numérique Awacer TV ce jeudi 17 décembre 2020, à l’occasion de la journée internationale des migrants célébrée le 18 décembre de chaque année.

Rabat – Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) organisera le 18 décembre 2020 à partir de 18h30 une Dictée géante et une émission pour célébrer le multilinguisme et la diversité culturelle à l’occasion de la Journée internationale de la langue arabe.

L’annexe de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FSJES) à Rabat a abrité, lundi 30 novembre 2020, la signature d’une Convention de partenariat et de coopération avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) pour la formation sur le plaidoyer au sujet du Sahara.

Rabat – Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) lancera, lundi prochain, un projet de formation visant à qualifier les Marocains du monde sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain.

mercredi, 28 octobre 2020 23:15

CCME

Deux femmes politiques belges d’origine marocaine font partie du nouveau gouvernement belge approuvé dans la soirée du mercredi 30 septembre 2020. Il s’agit de Zakia Khattabi, Ministre de l'Environnement et du Climat et Meryame Kitir, ministre de la Coopération au développement et en charge des Grandes villes. Le gouvernement d’Alexander De Croo, du parti libéral Open Vlaamse Liberalen en Democraten, a prêté serment ce jeudi 1er octobre 2020 devant le Roi Philippe de Belgique.

Nous avons appris avec affliction le décès, dimanche 27 septembre 2020, de la mère de M. Hamid Bichri, membre du groupe de travail « citoyenneté et participation politique » au sein du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

Al Hoceima – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé jeudi soir un discours à la Nation à l’occasion du 67-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple.

Voici le texte intégral du Discours royal :

Participant à une rencontre organisée par le Ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger à l’occasion de la journée nationale du migrant, le Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), M. Abdellah Boussouf, a salué la solidarité des Marocains du monde avec la mère patrie malgré les difficultés que le monde traverse suite à la pandémie du coronavirus.

A l'occasion de la Journée nationale du migrant (10 août), le Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), M. Abdellah Boussouf revient sur la situation des Marocains résidant à l'étranger (MRE) dans ces circonstances exceptionnelles liées à la pandémie de coronavirus, et répond aux trois questions de la MAP.

Sarah El Haïry, députée du MoDem (Mouvement Démocrate) de la 5e circonscription de Loire-Atlantique, a été nommée, dimanche 26 juillet 2020, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer.

En France et en Italie, des bacheliers d’origine marocaine obtiennent les premières notes au niveau national. Ilham El Khallouki et Yahia Khalfi font la une des journaux de leurs pays.

« Les migrations ont constitué un élément essentiel du débat sur les questions d'extrémisme et de mondialisation », a affirmé M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), expliquant que la migration a contribué à faire éviter à l’humanité de vivre dans des sociétés monolithiques et à consacrer les valeurs du vivre-ensemble, du dialogue des civilisations et de la transmission du savoir. M. Boussouf a tenu ces propos lors de son intervention à la séance d’ouverture de la première édition de l'Université du Printemps de Rabat des sciences sociales sur le thème « extrémisme, mondialisation et ères post-grand narratives », tenue lundi 22 avril 2019 à la faculté des sciences de l’éducation (FSE).

L'Association des Amis du Musée du Judaïsme Marocain (A. A. M. J. M) et l'Association environnement et éducation à Almería (AMAE) organisent, en collaboration avec la Fondation des trois cultures et le Centre d'études des migrations et des relations interculturelles (CEMYRI), une conférence-débat sous le thème “le Maroc en movement”. La rencontre organisée avec le soutien du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) se tient jeudi 4 avril 2019 à Almeria.

Rabat – Sa Sainteté le Pape François a prononcé un discours lors de la cérémonie de son accueil officiel présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, samedi 30 mars 2019, à l’esplanade de la mosquée Hassan à Rabat.

Rabat – SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L’assiste, a prononcé, samedi 30 Mars 2019, sur l’esplanade de la Mosquée Hassan à Rabat, un discours à l’occasion de l’accueil officiel de Sa Sainteté le Pape François, qui effectue une visite officielle de deux jours au Maroc à l’invitation du Souverain.

Invité à l'émission de débat "Moubachara maakoum" diffusée mercredi 27 mars 2019 en soirée sur 2M, M. Abdellah Boussouf, historien et Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), a mis en exergue la spécificité du modèle marocain de religiosité et l'importance symbolique de la visite du Pape François au Maroc, prévue les 30 et 31 mars courant.

L’Université Mohammed Premier d’Oujda organise, en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et le Conseil régional de l’Oriental, un Colloque international sur le thème « la migration internationale dans le contexte africain : réalités et défis ». La rencontre scientifique est tenue les 27 et 28 mars 2019 à la salle de conférences de la faculté de Médecine et de Pharmacie.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) est partenaire de la programmation marocaine à la 2ème édition du Festival du Film Maghrébin de Montréal (FFMM) tenue à la cinémathèque québécoise les 23 et 24 mars 2019 et au cinéma De Sève de l’Université Concordia les 30 et 31 du mois courant. L’objectif de ce partenariat est de favoriser l’épanouissement de la culture cinématographique marocaine au Canada.

Le vernissage de l'exposition "présence chrétienne au Maroc : le vivre-ensemble", organisée par l'établissement Archives du Maroc en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), s'est tenu mercredi 20 mars 2019 au siège de l'établissement. 

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’établissement Archives du Maroc organise, du 20 mars au 30 mai 2019 au sein du siège de l'institution et en partenariat avec le Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME), une exposition intitulée « Présence chrétienne au Maroc : le vivre-ensemble ». 

Le Conseil de la Communauté Marocaine à l'Etranger (CCME) a pris part aux travaux de la journée d’étude sur "la Post-migration" organisée le 7 mars 2019 par le Centre interdisciplinaire d'étude des littératures d'Aix-Marseille (CIELAM) , avec le soutien de l’UFR ALLSH (Aix-Marseille Université) et du programme Comparative Literature, World Literature and Translation Studies, laboratoire des études transnationales de l’University of California Santa Barbara.

Après le franc succès qu’a connu l’exposition de photographies « En un instant, le Maroc » à Madrid, du 7 juin au 23 septembre 2018, puis à Séville du 28 novembre 2018 au 21 janvier 2019, les organisateurs ont choisi de l’exporter à Cordoue du 15 mars au 19 mai 2019. L’exposition itinérante est organisée par la Casa Arabe et l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID), en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME).

M. Abdellah Boussouf, Secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a reçu, mardi 5 mars 2019 au siège du conseil à Rabat, M. Ultricht Ernst, Directeur de la division du Maghreb au ministère allemand des affaires étrangères.  

La candidate Rachel Bendayan a remporté la circonscription d'Outremont (Montréal-Canada) lors des élections partielles fédérales avec 41% des voix exprimées. Elle devient députée du Parti libéral du Canada (PLC) qui reprend cette circonscription à Thomas Mulcair, actuel chef du Nouveau Parti démocratique (NPD).

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) a organisé, dimanche 17 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur "La gestion de la diversité dans la cité". La rencontre a réuni Mme Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre et femme politique française et M. Roland Ries, maire de Strasbourg (France) qui ont répondu aux questions du journaliste marocain Amine Boushaba et a connu la présence de plusieurs personnalités marocaines et étrangères, notamment celle du Ministre de la culture et de la communication, M. Mohammed Laarej.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, dimanche 17 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde pour présenter deux de ses publications : « Voyage en France » de Mohamed Saâd Zemmouri et « L’Église Catholique au Maroc sous le protectorat français » de Moussa Marguich. La rencontre a été modérée par Najat Azmy, membre du CCME.

dimanche, 17 février 2019 01:17

Médias et image du Maroc à l'étranger

"Médias et image du Maroc à l'étranger" est le thème de la deuxième table-ronde de cette journée du 16 février 2019. Zouhir Louassini (Italie), Fadoua Massat (USA), Anas Bouslamti (Émirats arabes unis), Mustapha Tossa (France) et Nabil Bouhajra ont répondu aux questions de Mohammed Saibari, journaliste et chargé de mission au CCME.

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) a organisé, samedi 16 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur la "Mondialisation de la culture marocaine à l’ère du numérique". Fatna El Hamrit, Mariame Tighanimine, Sofia Kacim ont répondu aux question de Mohammed Moussaoui, membre du CCME et modérateur de cette rencontre.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a abrité, samedi 16 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde pour présenter le livre « Marocains du monde : exemple de la main d'œuvre de Renault » de Khalid Ouassou et « Tangellois, non peut-être ! » d’Amidou Si M’Hammed. La rencontre a été modérée par Mohamed Anouar Haidour, membre du CCME.

dimanche, 17 février 2019 09:21

SIEL : programme du dimanche 17 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

14h45-16h45

Les rendez-vous de l’Agora

« La gestion de la diversité dans la cité »

Intervenants : Mme Najat Vallaud-Belkacem, M. Roland Ries et M. Abdellah Boussouf

La table ronde « La gestion de la diversité dans la cité », constituée de politiques élus et décideurs culturels, va tenter de partager des expériences réussies en matière de gestion de la diversité, des efforts consenties pour la promotion des relations culturelles, de la place de l’interculturalité dans les politiques et stratégies locales, des défis actuels et du comment le Maroc peut mieux interagir avec les instances des pays de résidence pour une meilleure intégration de sa communauté.

17h00-18h00

Les publications du CCME

- « Voyage en France »,Mohamed Saâd Zemmouri

- « L’Église Catholique au Maroc sous le protectorat français Rabat-Paris-Rome ou le heurt des logiques (1912-1956)», Moussa Marguich

Modératrice : Mme Najat Azmy

Voyage en France

Cet ouvrage est la traduction du récit de voyage d’Al Hachimi Al Hachtouki Naciri le secrétaire du caïd Goundafi qui s’était rendu en France parmi de nombreux dignitaires marocains pour assister en 1926 à l’inauguration historique de l’Institut Musulman de Paris (Grande Mosquée), une inauguration présidée par le Sultan Moulay Youssef et le Président Gaston Doumergue.

L’Église Catholique au Maroc sous le protectorat français

Cette étude cherche principalement à décrire et analyser, dans le contexte colonial, les mécanismes déterminant les rapports entre le pouvoir politique et ecclésiastique et apporter une réflexion sur leur évolution.

samedi, 16 février 2019 07:30

SIEL : programme du samedi 16 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

14h00-15h15

Les publications du CCME

 «مغاربة العالم، أنموذج عمالة رونو», Khalid Ouassou, Mostafa Idbihi (témoignage)

L’heure littéraire

« Tangellois, non peut-être ! »,Amidou Si M’Hammed

Modérateur :Mohamed Anouar Haidour

15h30-17h15

Les rendez-vous de l’Agora

« Mondialisation de la culture marocaine à l’ère du numérique »

Intervenants : Fatna El HamritMariame Tighanimine, Sofia Kacim et Nabil Bouhajra,

Modérateur :Mohammed Moussaoui

 

17h30-19h15

Les rendez-vous de l’Agora

« Médias et image du Maroc à l'étranger »

Intervenants : Zouhir Louassini, Fadoua Massat, Anas Bouslamti et Mustapha Tossa

Modérateur :Mohammed Saibari (CCME)

 

L’espace « heure littéraire » du pavillon du CCME au Salon du livre de Casablanca a accueilli une table-ronde sur le thème de la vieillesse en immigration. Le public a pu assister à la présentation de l’ouvrage « La vieillesse illégitime ? Migrantes marocaines âgées ou les chemins sinueux de la reconnaissance » de Fatima Ait Ben Lmadani et à la projection du documentaire "Entre le marteau et l'enclume" réalisé par Al Hasania Moroccan Women’s Center qui a été commenté par Souad Talsi, membre du CCME et présidente du centre Al Hasania à Londres. La rencontre a été modérée par Amina Ennceiri, membre du CCME.

« Femmes et hommes politiques marocains du monde : expériences croisées » est le thème de la deuxième table-ronde organisée au pavillon du CCME ce vendredi 15 février. Nadia El Yousfi (Belgique),  Salwa El Gharbi (Espagne), Mustapha Laabid (France) et Rachid Moktadir (Maroc) ont animé cette table-ronde modérée par Abdelghani Dades, membre du CCME.

vendredi, 15 février 2019 16:27

Identités plurielles et engagement citoyen

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) a organisé, vendredi 15 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur les "identités plurielles et engagement citoyen". Ahmed El Khannouss (Belgique), Nessrin El Hachlaf Bensaid (Espagne) et Fatima Orsatelli (France) ont animé cette conférence modérée par le journaliste maroco-italien Zouhir Louassini.

vendredi, 15 février 2019 07:30

SIEL : programme du vendredi 15 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

15h00-16h15

Les rendez-vous de l’Agora

 

« Identités plurielles et engagement citoyen »

Intervenants : M Rachid Benzine, M.Khalid Chaouki, M.Ahmed El Khannouss et Mme Nessrin El Hachlaf Bensaid

Modératrice : Mme Fatima Orsatelli

La table-ronde « identités plurielles et engagement citoyen »propose de mettre la lumière sur la valeur ajoutée de la double appartenance dans l’engagement politique à l’étranger et appréhender l’importance de la préservation de la diversité culturelle face aux défis de l’extrémisme politique et religieux. 

16h30-18h00

Parcours

 

« Femmes et hommes politiques marocains du monde : expériences croisées »

Intervenants : , Mme Nadia El Yousfi, Mme Salwa El Gharbi, Mr Mustapha Laabid et M.Rachid Moktadir 

Modérateur :Abdelghani Dades

La table-ronde « hommes et femmes politiques marocains du monde : expériences croisées »voudrait mettre en valeur la singularité des parcours qui y prendront part, des élus issus de la diversité culturelle de divers pays européens. 

18h15-19h15

L’heure littéraire

 

- « La vieillesse illégitime ? Migrantes marocaines âgées ou les chemins sinueux de la reconnaissance », de Mme Fatima Ait Ben Lmadani, Éditions Bouregreg

-  "Entre le marteau et l'enclume" Documentaire, Al hassania Moroccan Women’s Center (Mme Souad Talsi)

Modératrice :Mme Amina Ennceiri

Le pavillon du CCME au Salon du livre de Casablanca a abrité, ce jeudi 14 février 2019, une table ronde sur le “savoir-vivre marocain à travers le monde”. Albert Oiknine, Faouzi Skali, Younes Duret et Souhaïl Serghini ont animé cette conférence modérée par Aziz Rifki, chargé de mission au CCME.

jeudi, 14 février 2019 17:22

Table-ronde : « le Maroc au pluriel »

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a tenu, jeudi 14 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur “le Maroc au pluriel” animée par les chercheurs Mohammed Hatmi, Mohamed Reda Boudchar, Mohammed Ahmed Ghayn et Lahoucine Bouyaakoubi et modérée par Jaouad Achakouri, chargé de mission au CCME.

jeudi, 14 février 2019 07:30

SIEL : programme du Jeudi 14 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

14h00-14h45

Dédicace

 

« L’enfant assiégé » et « Le chant de la huppe », M’hammed Mellouki, éditions Marsam

 

15h00-17h00

Les rendez-vous de l’Agora

 

« Le Maroc au pluriel »

Intervenants : Mohammed Hatmi, Mohamed Reda Boudchar, Mohammed Ahmed Ghayn et Lahoucine Bouyaakoubi

Modérateur :Jaouad Achakouri

Lors de cette rencontre, il sera question des affluents et des composantes qui ont contribué à l'enrichissement de la culture des Marocains depuis des siècles, et consacré une spécificité culturelle qui couvre de nombreux domaines

 

17h15-19h15

Parcours

 

« Savoir-vivre marocain à travers le monde »

Intervenants : Albert Oiknine, Faouzi Skali, Younes Duret et Souhaïl Serghini

Modérateur :Aziz Rifki

C’est du savoir-faire marocain qu’il est question lors de cette rencontre. Les participants  vont aborder cette donne à travers notamment,  l’art culinaire ,  la haute couture, la musique tant andalouse, amazighe que populaire, l’art de la décoration et l’artisanat, l’architecture et le  zellige marocain…

Le pavillon du CCME au Salon du livre de Casablanca a abrité, ce mercredi 13 février 2019, la présentation de deux ouvrages édités par le conseil. Il s'agit du roman «Marcher sur le vent, mort en exil » d'Abdelhamid El Bayouki (Espagne) et de «Prières en haute mer, mémoires d'un migrant clandestin» de Mohamed Doublali (Italie). La rencontre a été modérée par Hamid Bichri, membre du CCME et a également connu l'intervention du professeur universalité aux Émirats arabes unis Mohamed Mokhtari.

La table-ronde « culture religieuse chez les musulmans d'Europe : sources et transmissions » est le troisième rendez-vous intellectuel de cette journée du mercredi 13 février 2019. Mostafa Chendid (Danemark), Khalid Ghazali (Italie), Youssef Sbai (Italie), et Mustapha El Mourabit, chargé de mission au CCME animent cette rencontre modérée par Abdellah Redouane, membre du CCME.

La deuxième séance de ce mercredi 13 février présente trois ouvrages publiés par le CCME : « parcours des Marocains du Golfe », « parcours des Marocains des Pays-Bas » produits par le magazine électronique Hespress et "mémoire des valises" de l'écrivaine Rachida El Ansari Zaki. 

La première table-ronde du CCME au Salon du livre de ce mercredi 13 février a été consacrée à la présentation de deux nouvelles publications du CCME. « Les questions de jurisprudence contemporaines des Musulmans en Europe » d'Abdelhak El Kouani et « les Représentations de la culture marocaine dans les Œuvres allemandes et suisses de 1830 à 1911 (Étude comparative) » de Redouane Daoui ont été présentés au public par les deux auteurs avec l'animation de Mohamed Kharchich, membre du CCME.

mercredi, 13 février 2019 08:53

SIEL : programme du mercredi 13 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

14h00-14h45

Les publications du CCME

- « les questions de jurisprudence contemporaines des musulmans en Europe »,Abdelhak El Kouani.

- « Représentations de la culture marocaine dans les Œuvres allemandes et suisses de 1830 à 1911 (Étude comparative) »,Redouane Daoui.

Modérateur :Mohamed Kharchich

« Les questions de jurisprudence contemporaines des musulmans en Europe », par Abdelhak El Kouani

Pour aborder cette problématique, l'auteur a réparti les axes du livre sur deux parties : théorique et pratique. Il a consacré la première partie à la définition des exercices de jurisprudence (nawazil fiqhiya), à la description de la réalité que vivent les musulmans en Europe, et à la classification des circonstances et des cas de cette réalité dans le cadre de l'enseignement jurisprudentiel, en termes de référenciation et d'application. La seconde partie est consacrée à l’étude appliquée et à l’adaptation jurisprudentielle de ces circonstances et cas.

"Les représentations de la culture marocaine dans les publications suisses et allemandes, de 1830 à 1911 (Étude comparée)"

Cette recherche se penche, dans une perspective comparative, sur les représentations culturelles du Maroc dans un ensemble d’écrits en langue allemande, publiés en Suisse, en Allemagne, et en Autriche au cours du 19èmesiècle et au début du 20èmesiècle. Cet ouvrage tente également de mettre en lumière les expressions de la diversité, naissant de la rencontre culturelle entre l'espace culturel allemand et l'espace culturel marocain/maghrébin.

Cette étude a pour objectif d’instaurer un dialogue culturel scientifique entre les deux cultures, à un moment où l’on constate un conflit culturel dans ces textes. En effet, les Marocains étaient fiers de leur culture, alors que les Européens représentaient une civilisation universelle, et des valeurs liées au colonialisme, au capitalisme, à la modernité, et à l’industrialisation. Il s'agit d'un dualisme présent dans les écrits allemands.

15h00-15h45

Parcours

« Marocains du Golfe - Parcours », « Marocains des Pays-Bas – Parcours »Tarek El Atifi

- « ذاكرة الحقائب»,Rachida El Ansari Zaki

Modératrice :Amina Benlarbi

« Parcours de Marocains au Golfe »

« Dakirat al Hakaeb » (Mémoire des valises)

16h00-18h00

Les rendez-vous de l’Agora

« La culture religieuse chez les musulmans d'Europe : sources et transmissions »

Intervenants :Mostafa Chendid, Khalid Ghazali, Youssef Sbai, Mohammed Hashas, et Mustapha El Mourabit

Modérateur :Abdellah Redouane

Cette rencontre se fera autour de la"culture religieuse chez les musulmans d'Europe", les concepts qu'ils se forgent à propos de l'islam et de leur pratique de cette religion dans le contexte culturel européen. On peut préciser qu'il existe une différence entre la religion, de par ses textes et ses piliers invariants, et les interprétations et les conceptions que les gens se font de la religion.

 

18h15-19h15

Cette table ronde sur à les musulmans vivant dans le reste du monde, à savoir les mosquées, les réseaux sociaux, les sites Internet, et les différentes publications écrites, audio, et vidéo, évoque la culture religieuse que les musulmans se forgent en Europe subit l'influence d'un certain nombre de facteurs, dont :

1. La nature du contexte culturel européen, avec toutes ses composantes intellectuelles, sociales et politiques ... Il s'agit d'un contexte qui est marqué par un ensemble de caractéristiques, dont la laïcité, le pluralisme...

2. La culture religieuse des musulmans d'Europe est aussi influencée par la nature de la compréhension de l'islam dans sa dimension théorique et patrimoniale.

3. En outre, cette culture est influencée par les conditions géopolitiques que connaît le monde d'aujourd'hui, en particulier celles qui concernent le monde islamique.

Ces questions ou sources font que l'issue de cette interaction soit multiple ; ce qui peut déboucher sur une culture religieuse rigide, tout comme aboutir à une culture religieuse ouverte, ainsi qu'à d'autres types de culture religieuse...

Les publications du CCME

- «المشي على الريح-موت في المنفى »

- «صلوات في أعالي البحار، مذكرات مهاجر غير شرعي »

Intervenants: Abdelhamid Bayouki, Mohammed Doublali et Mohammed Moktary

Modérateur :Hamid Bichri

« Marcher sur le vent, mort en exil » :

Le premier texte, intitulé "Marcher sur le vent : mort en exil", revient à l'acteur associatif et romancier Abdelhamid El Bajouki. La couverture du roman est illustrée par l'artiste plasticien Mohamed El Bakkali. Dans ce roman, l'auteur a eu recours au bilinguisme et à une dualité esthétique pour faire évoluer ses univers et ses personnages, révélant de la sorte les attitudes de ses personnages, telles que documentées par les citations et les renvois, et les positions vis-à-vis de la dialectique de la patrie (Maroc) et de "l'exil" (Espagne).

« Prières en haute mer, mémoires d'un migrant clandestin »

Le deuxième ouvrage, de Mohamed Doublali, est intitulé « Prières en haute mer, mémoires d'un migrant clandestin ». Il s'agit d'une autobiographie qui relate la souffrance d'un migrant clandestin, engagé dans la voie de réaliser ses rêves d'une vie digne, en compagnie de sa bien-aimée Anna, une italienne mariée.

« Marcher sur le vent, mort en exil » :

Le premier texte, intitulé "Marcher sur le vent : mort en exil", revient à l'acteur associatif et romancier Abdelhamid El Bajouki. La couverture du roman est illustrée par l'artiste plasticien Mohamed El Bakkali. Dans ce roman, l'auteur a eu recours au bilinguisme et à une dualité esthétique pour faire évoluer ses univers et ses personnages, révélant de la sorte les attitudes de ses personnages, telles que documentées par les citations et les renvois, et les positions vis-à-vis de la dialectique de la patrie (Maroc) et de "l'exil" (Espagne).

« Prières en haute mer, mémoires d'un migrant clandestin »

Le deuxième ouvrage, de Mohamed Doublali, est intitulé « Prières en haute mer, mémoires d'un migrant clandestin ». Il s'agit d'une autobiographie qui relate la souffrance d'un migrant clandestin, engagé dans la voie de réaliser ses rêves d'une vie digne, en compagnie de sa bien-aimée Anna, une italienne mariée.

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, mardi 12 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde pour présenter l’ouvrage intitulé “la condition juridique des Marocains résidant à l'étranger”.  MM. Mohamed Benyahya et Ahmed Bouachik, professeurs à l’Université Mohammed V de Rabat et Mme Imane El Malki, magistrate à la Cours de Cassation, ont animé cette rencontre modérée par Mohamed El Firdaoussi, membre du CCME et avocat en France. Le panel scientifique a également connu la présence de Son Excellence M. Marc Trenteseau, ambassadeur de la Belgique au Maroc.

Le conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) a organisé, mardi 12 février 2019 dans le cadre de ses activités au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur « le rôle et la place des Marocains du monde dans la région de Souss-Massa ». MM. Mohamed Charef, Brahim Safini, Jamal Lhoussain et Ahmed Ezzahidi ont animé cette rencontre modérée par M. Abdellatif Maroufi, chercheur en économie et migration.

mardi, 12 février 2019 07:30

SIEL : programme du Mardi 12 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

14h45-15h45

Les publications du CCME

- « Inmigración marroquí. Análisis discursivo de los titulares de prensa sobre la inmigración marroquí. La prensa española. 2007-2013 »,Iman Chaoudri

- «Destination Branding and the role of emigrants : the case of Morocco »,Fatima Zohra El Ouani

Modérateur :Mohammed Chouirdi

Présentation de livres 

Les particpants vont, durant cette table ronde analyser des titres de la presse espagnole sur l’immigration marocaine (2007-2013)

L’étude a sélectionné une série de titres sur l’immigration marocaine publiés dans quatre journaux espagnols (ABC, El Mundo, El País et La Vanguardia). L’objectif est d’analyser et expliquer la façon d'aborder l'immigration dans les médias espagnols.  Les résultats de ce travail indiquent que le contexte social et politique de l'immigration marocaine est prédominant dans la construction de l'image de l'immigré chez le lecteur espagnol.

Le Maroc comme une marque touristique et le rôle de l´émigrant

La thèse de doctorat a analysé le rôle de l'émigré marocain, notamment en Espagne, dans la construction de l’image du Maroc en tant que destination touristique. Elle met également la lumière sur les principaux facteurs pour la promotion du la marque touristique marocaine.

Les résultats de la thèse montrent que l’émigré marocain est le vecteur d'un message positif et cohérent sur le Maroc comme destination touristique. Il donne notamment la priorité aux messages émotionnels par rapport aux attributs fonctionnels. 

 

16h00-18h00

Les rendez-vous de l’Agora

 

Lors de cette table-rond, c’est de la question « Le rôle et la place des Marocains du monde dans la région de Souss-Massa » qu’il est question

Intervenants : Mohamed Charef, Brahim Safini, Jamal Lhoussain et Ahmed Ezzahidi

Modérateur :Abdellatif Maroufi,

 

 18h15-19h15

Les publications du CCME

 

Lors de cette rencontre il sera question de l’ouvrage réalisé et coordonné par M.Mohamed Benyahya : « La condition juridique des Marocains résidant à l'étranger ».

Cet ouvrage réunit tous les textes constitutionnels, conventionnels, législatifs et réglementaires se rapportant à la condition juridique des Marocains du monde et vise à vulgariser et à faire connaitre leurs droits civiques, sociaux et économiques. 

Intervenants : Mohamed Benyahya, Ahmed Bouachik et Imane El Malki

Modérateur :Mokhtar Ferdaoussi

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé, lundi 11 février 2019 au Salon du livre de Casablanca, une table-ronde sur l'expérience du retour au pays des Marocains du monde. Mohamed Ezzouak, Ramzi Ammou, Mouna Louhamane et Nabil Brouz ont animé cette conférence modérée par Ghislaine El Abid, chargée de mission au CCME.

« Projets de développement au Maroc : quelle contribution des Marocains du monde ?» est le thème de la première table-ronde organisée ce lundi 11 février 2019 au Salon du livre de Casablanca. Jamal Bouoiyour (France), Jean Baptiste Meyer (France), Aouatif El Fakir (France), Rachid Aouine (Maroc) et Aouatef Khelloqi (France-Maroc) ont animé cette rencontre modérée par Faouzi Lakhdar-Ghazal, membre du CCME.

lundi, 11 février 2019 07:30

SIEL : programme du lundi 11 février

10h00-12h30

Matinée jeunesse

 

15h00-17h00

Les rendez-vous de l’Agora

« Projets de développement au Maroc : quelle contribution des Marocains du monde ?»

Intervenants : Jamal Bouoiyour, Jean Baptiste Meyer, Aouatif El Fakir, Rachid Aouine et Aouatef Khelloqi

Modérateur : Faouzi Lakhdar-Ghazal

Cette table ronde sera abordée sous deux angles d’approche : comment les Marocains à l’étranger contribuent au développement du Maroc, mais aussi, quels sont les grands chantiers au Maroc auxquels contribuent les Marocains à l’étranger et comment renforcer leurs participations.

 

17h15-19h15

Les rendez-vous de l’Agora

 

« Marocains du monde : l'expérience du retour au pays »

Intervenants : Mohamed Ezzouak, Ramzi Ammou, Mouna Louhamane, Nabil Brouz et  Mahjouba Tridi

Modératrice : Ghislaine El Abid

C’est du mythe du retour qu’il sera débattu lors de cette 2èmerencontre de la soirée. Plus précisément du « retour » de ces générations nées au Maroc ou à l’étranger, qui décident de s’installer au Maroc. Question : Faut-il continuer à parler de retour pour une personne née à l’étranger, s’il n’y a jamais eu de départ ? 

La deuxième table-ronde de ce dimanche 10 février 2019 invite des artistes Marocains du monde à s'exprimer sur leurs parcours et leurs aspirations. Nora Noor (France - Belgique), Izza Genini (France), Hélène Meyer (France), David Serero (Etats-Unis) et Mustapha Zoufri (Belgique) ont animé cette rencontre et exprimé la part de leurs origines dans leur inspiration. La table ronde a été modérée par Driss Rahaoui (Belgique). Le coup d’envoi a été donné par David Serero qui a interprété l’hymne national marocain.

Page 1 sur 251

SG au JT de 2m: spécial programmation de la journée internationale des migrants

Les entretiens du symposium

Actualités

Google+ Google+